Skip to content

Les meilleurs couteaux de style japonais

Les meilleurs couteaux de style japonais

L’une des choses les plus admirées au Japon est la culture des samouraïs. Ces guerriers japonais ont inspiré des générations de films et de romans. Leurs épées étaient forgées pour être plus tranchantes, plus légères et plus dures que celles de leurs ennemis. Au fil des ans, cette technique de forgeage a été transférée à la fabrication de couteaux.

L’acier japonais est l’une des meilleures matières premières pour des couteaux de qualité. De nombreux amateurs de cuisine veulent avoir un de ces modèles tranchants parmi leurs outils de coupe. L’Arc du Maître est un exemple de la qualité et de la facilité d’utilisation d’un couteau japonais.

La technique japonaise de l’acier consiste en une maîtrise du processus de forgeage. Généralement, lorsque l’acier est chauffé au rouge, il est placé dans de l’eau ou de l’huile pour le tremper. Les Japonais, en revanche, refroidissent l’acier progressivement, très lentement, et obtiennent ainsi des lames extrêmement dures et résistantes qui, si elles sont pliées, ne se cassent pas.

Le prix de ce type de couteau était autrefois très élevé car la plupart d’entre eux étaient finis à la main et devenaient ainsi des pièces uniques. Aujourd’hui, de nombreuses marques proposent des modèles avec une forge extra forte qui ressemble aux couteaux japonais classiques à des prix très compétitifs.

Choisir le couteau qui convient le mieux à nos besoins ou à ceux de notre cuisine n’est pas facile, c’est pourquoi CompraMejor.es veut vous aider à choisir. Nous présentons une comparaison avec les 5 modèles les plus appréciés sur Internet, en les écossant un par un par les experts et les utilisateurs.

Les experts recommandent le couteau de maître Arcos comme première option d’achat. La qualité de ce grand coutelier espagnol et les qualités du modèle Maitre l’ont amené à être le premier de la comparaison.

La deuxième option est l’Allezola professionnel qui, pour environ 23 euros, est forgé avec une technologie allemande spéciale qui lui confère une grande dureté.

Même ainsi, tous les modèles de cette comparaison seraient un bon achat, il est donc préférable de voir l’analyse de chacun d’entre eux pour voir ses qualités particulières.

Arcos Maitre

Arcos est la première entreprise espagnole de coutellerie à projection multinationale et l’une des plus anciennes au monde. Depuis 1734, ils fabriquent des couteaux de haute qualité à des prix très compétitifs.

Le maitre Arcos est un couteau polyvalent, c’est ce qu’on appelle un couteau Santoku : le couteau quotidien le plus utilisé dans la cuisine orientale. Ses lames mesurent généralement de 14 à 16 centimètres et sont appelées « trois vertus » car elles sont utilisées pour couper la viande, le poisson et les légumes. Dans ce cas, le maître d’hôtel mesure 17 centimètres.

La lame de ce modèle est fabriquée en nitrum d’acier inoxydable, un acier exclusif de haute performance et durable. La poignée est en polypropylène, une matière plastique de grande résistance mécanique, légère et agréable au toucher.

Pour un peu plus de 14 euros, vous obtiendrez un couteau de qualité et de fabrication espagnole.

GEEKHOM

Le couteau de cuisine GEEKHOM est une option très économique pour un grand couteau et un grand acier.

Le Geekhom mesure 21 centimètres et grâce à ses mesures, il est adapté pour couper la viande, les fruits, les légumes… bref, toute nourriture dont nous avons besoin, même les os.

La lame est fabriquée en acier inoxydable de haute qualité. L’acier contient 0,3 % de carbone, ce qui le rend deux fois plus dur que les autres couteaux de cuisine. Il contient également entre 16 et 18 % de chrome dans la composition du métal des lames. Le chrome donne au couteau un éclat et reste brillant pendant longtemps.

Le tranchant du couteau Geekhom est tranchant et testé au laser, ce qui le rend extrêmement sûr et efficace.

La poignée ergonomique améliore son utilisation dans la cuisine. La finition imitation bois foncé lui donne une touche japonaise et élégante

Pour moins de 20 euros, ce couteau est un bon allié pour la cuisine. Il est présenté dans un élégant coffret, ce qui en fait un bon choix pour un cadeau.

Imarku Professional

Le couteau professionnel Imarku de style japonais est fabriqué en acier de haute qualité. La lame en acier inoxydable contient du carbone et en fait un couteau beaucoup plus dur que ceux couramment utilisés dans les cuisines.

Sa taille, 21 centimètres, en fait un favori parmi les chefs. C’est un ustensile capable de couper n’importe quel aliment, du plus mou comme les légumes au plus dur.

De plus, ce modèle contient entre 16 et 18 % de chrome, ce qui lui donne cet aspect brillant et le maintient dans cet état malgré l’utilisation et le lavage.

Le couteau Imarku se distingue par le fait qu’il est fabriqué à la main en utilisant l’ingénierie allemande. La présentation de ce modèle est très soignée, il se présente dans une jolie boîte noire à fond rouge idéale pour les cadeaux.

Toutes ces qualités pour un prix d’environ 23 euros, c’est une excellente option.

Couteau Deik Damas

Le couteau de Deik Damas a une lame en acier VG 10.

L’acier VG 10 est un acier haut de gamme qui doit le « G » de son nom à « Gold », en référence à sa qualité.

Cet acier permet d’obtenir des lames très fines et faciles à entretenir. Comme il contient du cobalt et du vanadium, il obtient une plus grande résistance à la rouille.

Le bord est aiguisé à la main à 18° de chaque côté, ce qui lui permet d’effectuer des coupes ultrafines. Sur le plan esthétique, il présente un motif d’abricot imprimé sur la lame qui lui donne un plus grand accent japonais.

La poignée est ergonomique et très résistante, tout en étant douce au toucher et confortable à tenir. Il est idéal pour la cuisine fréquente.

Les inconvénients de ce modèle sont qu’il ne mesure que 16 centimètres et qu’il a le prix le plus élevé de sa comparaison, environ 29 euros.

D’autre part, elle offre une garantie à vie.

C’est un excellent couteau, avec une grande coupe et une esthétique très soignée, seuls le prix et la taille l’ont relégué à la dernière place sur la table.